En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord

Les activités de la Repair Action

Image symbole repairLe concept Repair Café et le Mouvement Repair Action

Ce que les autres ne font pas pour nous, faisons-le nous-mêmes ! De remarquables annuaires existent dans le domaine de la réparation pour le réemploi ou la réutilisation. Ils ne font pas de nous des acteurs. Générations Solidaires Val-d'Oise propose un outil contributif pour permettre aux Repair Acteurs et usagers Valdoisiens de se donner les moyens de sauver les objets : le Portail Repair Acteurs 2.0. Il s’agit d’impulser un véritable rapprochement entre les artisans des métiers du réemploi et les particuliers. 

 

C’est quoi un Repair Café ?

Réparer ensemble, c’est l’idée des Repair Cafés dont l’entrée est ouverte à tous. Outils et matériel sont disponibles à l’endroit où est organisé le Repair Café, pour faire toutes les réparations possibles et imaginables. Vêtements, meubles, appareils électriques, bicyclettes, vaisselle, objets utiles, jouets, et autres. D’autre part sont présents dans le Repair Café des experts bénévoles, qui ont une connaissance et une compétence de la réparation dans toutes sortes de domaines.

On y apporte des objets en mauvais état qu’on a chez soi. Et on se met à l’ouvrage avec les gens du métier. Il y a toujours quelque chose à apprendre au Repair Café. Ceux qui n’ont rien à réparer prennent un café ou un thé, ou aident à réparer un objet appartenant à un autre. On peut aussi toujours y trouver des idées à la table de lecture qui propose des ouvrages sur la réparation et le bricolage.

Il y a des centaines de Repair Cafés partout en Belgique, en France et en Suisse. Vous pouvez visiter un Repair Café près de chez vous, ou pourquoi pas, en organiser un vous-même ! Lisez aussi les règles internes du Repair Café.

 

Qui en a eu l’idée ?

Le Repair Café est une initiative de Martine Postma. Depuis 2007, elle s’investit dans la durabilité au niveau local de toutes les façons possibles. Le 18 octobre 2009, Martine a organisé le tout premier Repair Café à Amsterdam. C’était une réussite éclatante. Pour Martine, ce succès a été la raison pour créer la Fondation Repair Café. Depuis 2011, cette Fondation soutient des groupes locaux tant à l’intérieur qu’à l’extérieur qui veulent commencer leur propre Repair Café.

Un mouvement mondial

Tous les Repair Cafés se sont désormais réunis dans un mouvement mondial qui s’investit pour préserver dans notre société la connaissance et le savoir-faire de la réparation. En même temps, il lutte pour la fabrication des produits qui sont mieux réparables. Outre des Repair Cafés aux Pays-Bas, il y en a en Belgique, en Allemagne, en France, en Royaume-Uni, aux États-Unis et dans plusieurs pays partout dans le monde. Le Repair Café est même arrivé en Inde et au Japon !

L'insatisfaction avec la société du "tout-jetable" augmente à cause, notamment, de l'obsolescence programmée des constructeurs. Exemple typique d'initiative citoyenne, c'est un mouvement social de base où ce sont les citoyens qui prennent l'initiative et non des décideurs politiques ou économiques. Cette dynamique particulière explique la diversité des genres entre les Repair Cafés. Pour certains groupes de Repair Café, c'est l'aspect environnemental qui occupe le premier plan (économie d'énergie, réduction des gaz à effet de serre, l'utilisation responsable des matières premières). Pour d'autres groupes ce sont des motivations plus sociales (contacts entre voisins, lutte contre la solitude en impliquant par exemple les personnes âgées ou les chômeurs) ou bien des motivations financières (diminution des dépenses du ménage, revalorisation de ce qu'on possède). Cette diversité explique un brassage constant de toutes les catégories sociales au sein d'un même groupe de Repair Café.

Pour en savoir davantage voir le lien https://repaircafe.org/fr/

 

Les premiers Repair Cafés ont été organisés en France en 2013

En avril 2013, Générations Solidaires Val-d’Oise organise en Val-d’Oise un des premiers Repair Cafés en France. A l’instar des groupes de particuliers, des collectivités territoriales choisissent d’organiser la manifestation dans le cadre du Plan Local de Prévention des Déchets.

Le Mouvement de la Repair Action est né.

 

Mais quel est le statut des particuliers « acteurs » du Repair Café ?

La question s’est posée et fait l’objet de la consultation que l’association Générations Solidaires Val-d’Oise et l’Agence du Numérique organisent sur le Portail de la Médiation Numérique et celui des acteurs de l’ESS.

Dans ce contexte, le Repair Café est considéré comme un moment de médiation. Les lieux qui accueillent le Repair Café contribuent à faciliter l’accès au savoir au même titre que les Espaces Publics Numériques.

Il s’agit par conséquent d’assigner des objectifs clairs à la Repair Action

  1. Donner un sens au Mouvement afin de développer la Repair Action en Val-d’Oise est l’objectif de Générations Solidaires Val-d’Oise.
  2. Faire du Repair Café un outil de transition pour accompagner les citoyens dans l’apprentissage des bons gestes de la réparation.
  3. Développer à travers la Repair Action un Mouvement structurant d’apprentissage et de formation continue tout au long de la vie pour acquérir des compétences grâce à un parcours de pédagogie personnalisée qui peut conduire vers l’employabilité.

Pour en savoir davantage sur le Mouvement Repair Action voir le lien  http://www.repairacteur2-0.fr/

Edito

Avec Ordi 3.0, le Gouvernement souhaitant impulser et accompagner « un projet national de territoire », à dimension collective, participative et sociale, s’engage avec le soutien de l’ensemble de la collectivité territoriale (citoyens, porteurs de projets associatifs et entrepreneuriaux, opérateurs de la collecte, de la réparation, du réemploi d’équipements électriques et électroniques et de sa réutilisation, à développer une filière nationale de collecte, de rénovation et de redistribution de matériels informatiques permettant les usages du numérique par le plus grand nombre de personnes physiques et morales, dans une démarche d’économie solidaire, circulaire et de qualité environnementale.

Comprendre

Ordi 3.0 en action

Annuaire site national

Nos partenaires


Retourner en haut de la page
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord